HOME · HISTORY · AROUND TOWN · INFO BOOTH · FUN STUFF · NEW BRUNSWICK

Saint John, New Brunswick
Boating tour, Reversing Falls Jet Boat Tours, Saint John, New Brunswick
St. John County Courthouse

HISTORY OF THE COURTHOUSE

    The St. John County Courthouse and the former Northumberland County Courthouse, both completed in 1829, are the oldest Courthouses in New Brunswick. Unlike the other county courthouses in the Province, the St. John County Courthouse is the only one existing which was constructed of stone before 1900. The Courthouse has become particularly famous for its free-standing spiral staircase.

HISTORIQUE DU PALAIS DE JUSTICE

   Le palais de justice du comté de Saint-Jean et I'ancien palais de justice du comté de Northumberland, tous les deux achevés de construire en 1829, sont les plus anciens palais de justice au Nouveau-Brunswick. Celui du comté de Saint-Jean est le seul palais de justice en pierre de la province don't la construction remonte au siècle dernier. II doit sa célébrité à son escalier circulaire autoportant.

St. John County Courthouse
St. John County Courthouse
Le palais de justice du comté de Saint-Jean

   In 1786, the City of Saint John became the Shiretown ("seat of Sheriff's Office") of St. John County, creating a need for a courthouse. In the original deed of trust dated January 5, 1826, the then mayor and councillors declared the building must be used for:

   - En 1786, la ville de Saint-Jean recevait le titre de chef-lieu du comté. Elle devenait alors le siege du bureau du shérif et avait donc besoin d'un palais de justice pour pouvoir mener à bien ses nouvelles fonctions. Dans I'acte de fiducie original, daté du 5 janvier 1826, le maire de l'époque et ses conseillers définissaient ainsi I'usage qu'on allait faire du nouvel édifice:

"The sitting of all Courts of Justice and necessary offices thereto pertaining: the accommodations of the Common Council and City Offices and no other."

"Au nouveau palais de justice du comté de Saint-Jean auront lieu les sessions de toutes les cours de justice; le palais abritera les bureaux nécessaires à ces sessions; il logera également les bureaux du conseil municipal et les bureaux administratifs."

   The Courthouse was designated as an historic site of national significance by the Historic Sites and Monuments Board of Canada in 1977.

   L'édifice fut designé lieu historique national en 1977 par la Commission des lieux et monuments historiques du Canada.

CONSTRUCTION

   Constructed at a time when the Province was recently settled, it was still a massive undertaking and emphasized the building's importance to its benefactors as a symbol of law and order. The St. John County Courthouse was built under the supervision of Saint John architect John Cunningham, between the years of 1824 and 1828, at a cost of about $43,000.00. Finishing touches occupied much of the year of 1829. The building then consisted of a City Courtroom, a Circuit of Supreme Courtroom and a very handsome Common Council Chamber.
   The front wall is composed of massive sandstone blocks imported from England, where they are called freestone by the quarrymen. By contrast, the stone at the rear of the building is chiefly of local origin, presumably much of it having been saved during excavation of the foundation.

CONSTRUCTION

   A cette époque de I'histoire du Nouveau-Brunswick, la construction du palais de justice représentait un projet d'envergure. Pour les personnes dévouées à la réalisation de ce projet, le palais de justice symbolisait I'ordre public. Sa construction eut lieu entre 1824 et 1828 sous la direction d'un architecte de Saint-Jean, John Cunningham. Les dernières retouches y furent ajoutées au cours de I'année 1829. L'édifice, don't la construction avait coûté environ 43 000 $, regroupait une salle d'audience pour le tribunal municipal, une salle d'audience pour la Cour suprême et une élégante salle pour le conseil municipal.
   La facade du palais de justice fut érigée avec de massifs blocs de grès importés d'Angleterre et appelés pierres de taille par les carriers anglais, alors que la plupart des pierres utilisées pour I'arrière de l'édifice provenaient vraisemblablement du sol creusé lors de l'excavation de la fondation.

OPENING

    The first official function took place on September 1, 1829, with the sitting of the quarter session for the Peace of the County. Mayor Laughton Donaldson was the presiding Judge. The following year, on January 12, Judge Botsford opened the first Supreme Court session. During this session, nine persons were presented for trial of which three were convicted for grand or petty larceny and one sentenced to prison for attempted murder. Hangings were a public spectacle then, a practice which ceased with the execution of Patrick Slavin on December 11, 1857, for murdering the MacKenzie family of the Parish of Simonds.

OUVERTURE

   La première fonction officielle du palais de justice eut lieu le 1er septembre 1829 avec une session du tribunal de comté. Le maire et juge Laughton Donaldson présidait l'audience. L'année suivante, le 12 janvier, le juge Botsford présidait la première session de la Cour suprême. Pendant cette session, neuf personnes subirent un procès. Trois furent trouvées coupables de vol simple et une autre fut condamnée à une peine d'emprisonnement pour tentative de meurtre. A l'époque, les pendaisons étaient faites en public, une pratique qui cessa prés le 11 décembre 1857, date à laquelle fut pendu Patrick Slavin pour le meurtre de la famille MacKenzie, de la paroisse de Simonds.

SPECIAL OCCASIONS

   The Courthouse was also the site of happier occasions, as it was also used to stage public receptions for Royalty, or other important dignitaries. Governors-General, such as Lord Sydenham in 1840, and the Marquis of Lorne, in 1879, held levees for as many as four hundred guests each fitted out in tight trousers, frock coats, and high hats. In 1860, the Prince of Wales (later Edward VII) visited Saint John. To mark this occasion, Saint John decorator F.X. Swift was hired to paint the four walls of the Supreme Courtroom. The walls were adorned with the British Coat of Arms, the coat of Arms of the City, the Scottish lion rampant, and the Irish harp.

OCCASIONS SPÉCIALES

   Le palais de justice du comté de Saint-Jean a tout de même aussi été le spectacle d'événements plus réjouissants. On y recevait parfois des membres de la royauté et autres dignitaires importants. Le gouverneur général Lord Sydenham, en 1840, ainsi que le Marquis de Lorne, en 1879, donnèrent chacun une réception où se présentèrent plus de 400 invités vêtus de leurs pantalons ajustés, leur redingote et leur haut-de-forme. En 1860, la ville recevait le Prince de Galles (le futur Roi Edouard VII). Pour souligner sa visite, on avait demandé à un peintre de Saint-Jean, F.X. Swift, de repeindre les quatre murs de la salle d'audience de la Cour suprême aux couleurs des armoiries britanniques, des armoiries de la ville de Saint-Jean, du lion rampant écossais et de la harpe irlandaise.

THE FREE-STANDING SPIRAL STAIRCASE

    This is one of the most outstanding features of the Courthouse, as it is the only free-standing spiral staircase of stone built in the 19 th Century that is known to exist in Canada. The stone staircase spirals up three storeys without a central support. Each section of the landing is cut of one solid block of stone and interlocked in such a manner as to require no central support.

L'ESCALIER CIRCULAIRE AUTOPORTANT

   II s'agit de la piece la plus remarquable du palais de justice. Cet escalier de pierre circulaire autoportant, don't l'existence remonte au XIXe siècle, est le seul du genre au Canada. Ses marches de pierre couvrent trois étages sans aucun support central. Chaque section de palier est taillee à partir d'un seul bloc de pierre massif imbriqué de façon telle qu'aucun autre support n'est nécessaire.

St. John County Courthouse, spiral staircase
St. John County Courthouse, spiral staircase.
L'escalier circulaire autoportant

   It is said that one hundred tons of stone were quarried in Scotland and brought to Saint John to build the stairway. The staircase has a finely wrought iron railing with a geometric sequence of overlapping ovals following a neo-classical English tradition of the 18 th Century.
    It is reputed that the government of the day would not pay for the work related to the staircase because it was unsafe. Legend has it that Cunningham gathered 49 men from the local jail to test the weight of the staircase. The stairs did not collapse and the bill was paid.
   The staircase is reported to have been designed by Cunningham and was likely erected by Robert Barbour, a skilled mason living in Saint John in the late 1820's. Located at the South end of the building, the stairway leads from the ground floor to Judge's Chambers and the spacious hall, which forms the approach to the Courtroom and from the second story, the lawyers' lounge on the third floor.

   On dit que cent tonnes de roche ont été extraites de carrières en Ecosse et envoyées à Saint-Jean pour la construction de cet escalier, qui est rehaussé d'une rampe de fer forgé décorée d'ovales géométriques entrelacés selon le style néoclassique anglais du XVllle siècle. La légende raconte que le gouvernement refusait de payer I'architecte pour les travaux relatifs à l'escalier, qu'il considérait non sécuritaire. John Cunningham aurait donc réuni 49 prisonniers pour mettre à I'épreuve la solidité de son oeuvre. L'escalier a tenu bon et le gouvernement a payé son dû.
    La conception de I'escalier est attribuée à John Cunningham et sa construction à Robert Barbour, un talentueux maçon vivant à Saint-Jean à la fin des années 1820. Situé à I'extrémité sud du palais de justice, I'escalier mène au deuxième étage, à la chambre du juge et à un hall spacieux donnant accès la la salle d'audience de la Cour et, au troisième étage, au salon des avocats.

AFTER THE GREAT FIRE OF 1877

   While undamaged in the Great Fire of 1877, the building burned about mid-February 1919, leaving only the walls and the spiral staircase. Luckily, the historic building was saved as pressure from local groups, including the Board of Trade and the New Brunswick Historical Society, amongst others, prevented demolition of the building with the intention of the erection of a civic centre on the site. In 1924, G.W. Wilson was appointed architect and James Sproul eventually became the general contractor. The building was completed at a cost of $78,951.86.

L'INCENDIE DE 1919

   Le palais de justice, après avoir èchappé au grand incendie de 1877, fut ravagé au milieu du mois de février 1919 par un autre incendie qui n'a laissé que les murs et I'escalier. Heureusement, l'édifice historique a été sauvé de la démolition complète grâce aux pressions de groupes locaux, dont la chambre de commerce et la société historique du Nouveau-Brunswick, en vue de la construction d'un centre municipal. En 1924, I'architecte G.W. Wilson et James Sproul, devenu l'entrepreneur général du projet, se sont mis à l'oeuvre pour faire reconstruire le palais de justice au coût de $78,951.86.

THE ST. JOHN COUNTY COURTHOUSE TODAY

    The St. John County Courthouse continues to play a role in the provision of justice services to New Brunswick. The Office of the Sheriff/Coroner is situated at the Courthouse and Court of Queen's Bench and Provincial Court sessions are conducted at the Courthouse as needed.
   The St. John County Courthouse is open to the public year round from 8:30 a.m. to 5:00 p.m. each workday. Admission is free and tours may be provided from May until September. For further information, please contact (506) 658-2569.

LE PALAIS DE JUSTICE AUJOURD'HUI

   Le palais de justice du comté de Saint-Jean est toujours fidèle à sa vocation et continue d'offrir des services judiciaires à la population néo-brunswickoise. II abrite le bureau du shérifcoroner ainsi que les salles pour les sessions de la Cour du Banc de la Reine et de la Cour Provinciale.
   Le palais de justice du comté de Saint-Jean est ouvert aux visiteurs en semaine de 8 h 30 à 17 h. L'entrée est gratuite et des visites guidées sont offertes de mai à septembre. Pour en savoir plus sur le palais de justice du comté de Saint-Jean, veuillez composer le (506) 658-2569.

HOME · HISTORY · AROUND TOWN · INFO BOOTH · FUN STUFF · NEW BRUNSWICK